Au service de Sa sainteté

L’histoire est parfois ironique et c’est à la très protestante cité de Calvin que restera attaché le souvenir de la visite du pape en Suisse, en juin 2018. Pourtant, le souverain pontife n’a pas fait que célébrer une messe à Palexpo, lors de sa venue fortement médiatisée en terres helvètes. Avant de retrouver 30’000 fidèles catholiques pour une célébration dans l’après-midi, l’évêque de Rome s’est en effet déplacé au Château de Bossey, sur territoire vaudois, pour déjeuner et vivre un temps consacré à l’œcuménisme.
Bien que globalement placée sous la responsabilité de la Police Genevoise, la visite papale a engagé de nombreux services romands pour assurer des trajets sans encombre et un programme se déroulant dans une sérénité digne des plus antiques cathédrales.

Le jours le plus long !

Du point de vue de la Protection Civile du Jura-Nord vaudois, cette mobilisation s’est traduite par un appui à la Police Cantonale vaudoise, avec nos collègues de Nyon, pour assurer la fermeture des routes, le transport de personnes et des repas chauds. «J’en garde le souvenir d’une journée très enrichissante marquée par l’excellente collaboration avec l’ORPC de Nyon et la Police cantonale vaudoise, souligne le Major Poncet, commandant de l’ORPC. Pour la plupart des miliciens, la journée a toutefois été assez longue, avec des gens mobilisés de 5h à 20h.» Pour la petite histoire, toutes ces heures ont permis d’assurer le bon déroulement de deux phases intensives… d’une heure chacune !

Au final, on ignore si Sa sainteté a prié pour tous les miliciens placé sur le pied de guerre lors de sa visite, mais notre ORPC se réjouit d’un événement qui s’est déroulé dans une paix quasi christique !

Auteur: sylvain.pilloud@osmose-groupe.ch

Partager cet article :